14) Quand finira la guerre


(Titre original: "When will the war be ended?" - Paroles originales: Peter et Cathy Gehr - Musique: Michael Dooley - Version française: Michel Berteaud)


Couplet 1:
(Femme)
Quand les soldats l'ont emmené ce jour-là
On savait qu'il ne reviendrait pas
Quelqu'un me dira-t-il un jour
Si je reverrai mon amour.


(Homme)
Quand mes amis se tenaient dans la rue,
Une bombe leur est tombée dessus.
Qui pourra me dire pourquoi
Fallait qu'ils meurent comme ça ?


Refrain:
Dites-moi :
Quand se tairont les fusils ?
Quand cesseront les tueries ?
Quand les hommes apprendront à s'aimer enfin ?
Dites-moi :
Quand finira la guerre,
La peur et la misère ?
Quand nos cœurs déchirés
Se remettront à espérer ?
Quand viendra la paix ?


(Femme)
Le parc, où poussaient des arbres et des fleurs
Est maintenant un immense cimetière
Qui peut me dire à quoi ça sert
Toutes ces horreurs de la guerre ?


(Homme)
Oh mon Dieu ! cette guerre est insensée,
Tant de haine et d'atrocités !
Quand l'espoir semble être enterré.


(Homme et femme)
Il ne reste qu'à prier.


Refrain 2:

(Femme)
Dites-moi :
Quand se tairont les fusils ?
Quand cesseront les tueries ?
Quand les hommes apprendront à s'aimer enfin ?
Dites-moi :
Quand finira la guerre,

La peur et la misère ?
Quand nos cœurs déchirés
Se remettront à espérer ?


(Musique)


Pont:
(Femme)
Tiens bon, courage !
Un jour les armes feront silence.
Il n'y aura plus de violence.
Et dans le monde entier,
On saura que Dieu est amour.

 

(Femme et homme)
Il unira tous les hommes,
Et la paix qu'Il nous donnera
Pour toujours durera
Dans un monde nouveau !

 

(Homme)
Alors enfin,
Les fusils vont se taire,
Plus de batailles amères,
Car les hommes apprendront à s'aimer vraiment.

 

(Femme et homme)
Oui enfin,
Il n'y aura plus de guerre,
De peur, ni de misère.
Nos cœurs réconfortés
Retrouveront la paix

 

(Femme)
A tout jamais!


(Homme)
A tout jamais!


(Femme et homme)
Ce jour dont on a rêvé,
Les guerres auront cessé,
Nous serons consolés,
Ce jour tant espéré :

La paix pour l'éternité !